...
...

samedi 3 septembre 2011

Révélations de la cosmonaute Marina Popovitch

Une interview d'une scientifique, cosmonaute russe qui parle en particulier de la géométrie sacrée, du lien entre nos émotions individuelles, collectives et ce qui se passe concrètement sur terre en ce moment ...
PASSIONNANT !

Les révélations de la cosmonaute 
Marina Popovitch
Publié : le 09/07/2011 
par voltigeur dans ciel et espace
Découvertes/sciences
Nous savons que l'inconscient collectif est utilisé par Webbot, pour déterminer les probabilités qu'un évènement se produise ou pas.Voilà un billet qui tendrait à corroborer que ce n'est pas simplement une expérience, que nos émotions communes influent sur tout ce qui se passe sur la Terre. Si toute cette énergie était employée de manière positive, ce serait la fin de tout ce qui perturbe notre quotidien...Aurons nous prochainement des preuves, de l'existence d'autres vies?
Née en 1931, Marina Popovitch est un personnage légendaire en Russie. Une étoile dans la constellation du Cancer porte même son nom. Colonel dans les forces aériennes, ingénieur et pilote d'essai ayant survécu à six crashs, elle a volé sur une quarantaine de types d'avions et totalise 107 records du monde dans l'aviation, dont bon nombre n'ont toujours pas été battus. Elle est aussi la première femme à avoir piloté un avion de chasse et avoir franchi le mur du son.
Enfin, professeur en science aérodynamique, maître de conférences et vice-présidente de l'Université d'Arkhangelsk, elle a également suivi des études de théologie et de physique, ainsi que plusieurs enseignements pratiques destinés à éveiller les capacités psychiques dites paranormales. Elle est ainsi devenue capable de voir l'aura humaine et s'est formée à la communication par télépathie. Voilà pour cadrer le personnage.
Avec un tel cursus et un tel palmarès, il est difficile de ne pas prêter attention à ses paroles, d'autant qu'elle est connue depuis 1991 pour avoir 
publié ce qu'elle déclare être la dernière photo transmise par la sonde Phobos II avant sa disparition près de Mars, et avoir porté au public   


l'observation de plus de 3.000 OVNIS en Russie et la possession par les Russes de cinq d'entre eux qui se sont crashés, notamment à Tunguska en 1908 (voir article sur Tunguska) et Dalnegorsk en 1986.
Elle a surtout beaucoup parlé des découvertes des scientifiques russes quant à l'interaction permanente entre les émotions humaines et les champs électromagnétiques de la Terre et leur impact immédiat sur l'activité du Soleil. Elle a notamment évoqué la présence de zones obscures dans ces champs par exemple sur les pays où la guerre faisait rage, comme l'Irak.
Selon elle, les scientifiques estiment que le chaos émotionnel humain perturbe énormément la Terre, qui réagit de plus en plus violemment à cette saturation. Ce qui doit être porté à la connaissance des populations et doit absolument déclencher un changement radical de tous nos comportements.
Il est à noter que bien des révélations sont faites depuis quelques années par des personnalités issues du monde militaire, notamment des astronautes et des haut gradés russes et américains. J'ai du mal à penser que ces 'fuites' soient autorisées s'il n'y a pas une volonté sous-jacente d'une faction au moins de ceux qui exercent des pouvoirs dans ce domaine que cela soit su. Par ailleurs ce changement de communication reste timoré et la médiatisation grand public reste faible, voire même nulle dans certains pays comme la France.
Le fait que ces révélations existent peut vouloir annoncer la fameuse divulgation quant à la présence extraterrestre que beaucoup espèrent et pour laquelle ils luttent depuis des décennies. Mais on ne peut exclure qu'elle puisse encore servir une manipulation des marionnettistes de notre monde dans le but de conserver le contrôle dans une situation nouvelle, où des évènements majeurs et contre lesquels ils ne peuvent rien, auront eu lieu.
En attendant de vivre le scénario à venir, voici une intéressante interview de Marina Popovitch, réalisée pour le journal espagnol Planète urbaine :
- Pendant la guerre froide, la Russie a donné une grande importance à l'étude du domaine paranormal. Vous avez fait des découvertes importantes sur la grille énergétique de la planète ainsi qu'un « champ d'enregistrement psychique » qui entoure la Terre. Comment cela fonctionne-t-il ?
- Les études réalisées à Moscou ont déterminé que la planète est entourée d'un immense réseau énergétique, un 'tissu'
d'énergie qui possède une distribution de forme géométrique.
La géologie des continents répond aux schémas directeurs énergétiques de cette grille. Toute la structure de ce que nous connaissons comme l'univers physique s'ordonne selon des schémas géométriques déterminés. Ceci est connu sous le terme de « Géométrie Sacrée ».
Par ailleurs, en 1958, le professeur Bernascki a découvert une sorte d'anneau qui enveloppe la planète et qui contient un champ d'énergie dans lequel sont mémorisés des 'registres' de toutes les formes de vie et de l'histoire de la planète. Il a été découvert que ce champ d'énergie ne se situe pas sur un plan physique. Nous avons été capables de détecter cette
bande et de la «lire» avec des instruments scientifiques et en utilisant des médiums entraînés à le faire.
Nous avons ainsi découvert que ce champ est un tissu ethérique chargé d'émotions. C'est pourquoi il est nécessaire de contrôler nos passions. Chacun de nous a le pouvoir d'affecter ce champ de manière positive ou négative. Toute la négativité exprimée, comme la haine et la peur, a une incidence directe sur l'état de la planète. La Terre réagit violemment à nos pensées et nos sentiments et elle émet un type de rayonnement qui se répercute sur les modèles climatiques. Les éléments sont comme des anticorps planétaires.-
Est-ce que cela pourrait être une des causes des changements climatiques violents qui se produisent actuellement ?
- C'est seulement une partie d'un immense processus qui s'inscrit dans un ordre cosmique parfait. Les scientifiques savent très bien que nous sommes confrontés à un processus cyclique et inévitable qui ne peut juste se réduire à l'homme. Dans l'univers tout est interconnecté; quoique nous fassions, d'harmonieux ou de disharmonieux, affecte la Terre. Ces charges négatives affectent en tout les êtres humains et sont en fait plus puissantes que l'énergie nucléaire elle-même. La planète, comme si elle était un corps malade, réagit avec des anticorps naturels pour soigner ce désarroi.
La pollution n'est pas causée uniquement par la consommation des énergies résiduelles. Nous sommes nous-mêmes une puissante source de pollution. Le monde répond à la haine et l'amour (voir La Clé du Présent).
- Est-il vrai que les Russes avaient une bonne avance par rapport aux Américains dans ce domaine ?
- Certains médiums russes ont dit qu'ils s'étaient retrouvés sur des plans astraux (non physiques) en présence d'Américains travaillant dans le même domaine.
Par le biais d'un entraînement spécifique, on a pu détecter ces champs de pollution « psioniques » et on a vu comme un manteau obscur enveloppant certaines parties du globe terrestre. On a constaté qu'en utilisant certaines fréquences, il est non seulement possible d'influencer la vie en exerçant un contrôle mental, mais aussi de modifier le climat. Il existe des études poussées concernant l'anti-gravité qui ont amené des découvertes sur les champs scalaires, les énergies vectoriales et le vide.
Une application correcte de cette technologie pourrait avantageusement changer le monde.
- Tout nous indique que des changements climatiques majeurs vont nous obliger à changer radicalement la façon dont nous concevons notre civilisation. Quelles sont les conclusions que les scientifiques russes tirent pour la Russie à ce sujet ?
- Ces changements sont une réalité et nos scientifiques ont conclu que nous entrons dans une période de grands bouleversements de l'écosystème terrestre. Mais le plus important est que ces événements constituent un défi majeur pour l'humanité. Ils doivent être vus comme une opportunité ainsi que l'unique option pour le monde entier de décider unanimement que les vieilles formes d'exploitation de l'énergie soient remplacées par d'autres, renouvelables et non polluantes.
- Il existe des preuves de visites extraterrestres à travers le monde. Il semble que les gouvernements aient même été prévenus des grands changements à venir. Que pouvez-vous nous dire à ce sujet et pourquoi personne dans le monde ne présente ces preuves ?
- Nous avons atteint un point dans l'évolution de l'intelligence humaine où il est plus logique et crédible de suggérer l'existence d'une vie au delà de notre monde que de la nier. Les grands gouvernements le savent. et le nient. Parce que si vous aviez la connaissance que ces êtres possèdent - y compris la véritable histoire de notre planète - le système actuel
des croyances s'effondrerait en un rien de temps.
Le pouvoir même que ces gouvernements ont sur la population mondiale pourrait disparaître du jour au lendemain. Ces créatures ont des connaissances très avancées sur ce qu'on appelle « l'énergie libre ».
Notre planète et l'univers possèdent d'innombrables sources d'énergies non polluantes dont l'usage pourrait blesser mortellement l'empire dominant de l'économie mondiale.
Utiliser des sources d'énergie polluantes maintient la totalité du système actuel dans la dépendance des ressources monétaires.
Ces êtres respectent notre libre arbitre et ne s'impliquent donc pas directement dans nos affaires. Ils ont prouvé qu'ils viennent avec de bonnes intentions et ont démontré comment ils peuvent neutraliser, en quelques secondes, la technologie terrestre la plus avancée si elle est utilisée pour les attaquer.
Cela ne peut pas et ne doit pas être caché aux populations du monde. Tout ce qui concerne la question doit être révélé.
Dans toutes mes conférences et mes livres, je présente les événements les plus divers qui se sont déroulés sur le sol soviétique. La mission Phobos II *, que nous avons envoyée vers Mars, a disparu lorsqu'elle a transmis à la Terre des photos d'un vaisseau géant d'environ 15,5 miles de long (25 km).
La disparition ou la perte de contact avec les sondes envoyées depuis la Terre a été un sujet de conversation et de débat entre le président Bush père et Gorbatchev à la Conférence de Malte. Il y a eu des contacts entre les astronautes dans l'espace et des êtres venus d'autres mondes. Je suis convaincue que très bientôt quelque chose va arriver sur la planète qui va obliger ces êtres à se présenter massivement dans notre monde pour nous aider. Et ce sera l'événement le plus important de l'histoire moderne.

Interview réalisée pour Planeta Urbano - Traduction Le Passeur (Juillet 2011)
Phobos II est une sonde envoyée en 1989 par les Russes pour observer Phobos, l'une des deux lunes de Mars qui ne fait que 28 km par 20 km, orbitant à peine à 6.000 km de la planète. Les deux sondes Phobos I et II ont mystérieusement perdu le contact avec la Terre. Seule Phobos II a pu émettre quelques photos.
Source originale de l'interview (en espagnol).

-----------------------------------------------------------------------
P.S.:
La sonde Phobos 2 fut envoyée dans l’espace par les Russes en 1989 pour observer le satellite martien Phobos. Le 28 mars 1989, les contrôleurs russes du satellite perdirent soudainement et sans aucun signe avant-coureur le contact avec la sonde. La toute dernière photo infrarouge prise par la sonde en direction de Phobos révèle la présence d’un mystérieux objet qui n’aurait pas dû se trouver là.
006
L'objet mystérieux de Phobos (PMO, Phobos Mystery Object) comme on l'a alors désigné a très vite été considéré comme un OVNI par certains. On a aussi suggéré que ce sont des extraterrestres qui ont mis fin à la mission, car ils ne voulaient pas laisser la sonde approcher Phobos de trop près, ce satellite étant utilisé comme avant-poste pour des extraterrestres explorant notre planète.
D’autres énigmes entourent complètent cet épisode mystérieux : la nature supposée creuse de Phobos, suggérée par son comportement orbital qui semble défier les lois de la gravitation, sa proximité étrange avec la surface de Mars, sa découverte médiumnique par Jonathan Swift au début du XVIIIème siècle, l'échec de Hershell et d'autres quand il cherchèrent à le voir au télescope et sa découverte soudaine par Hall qui semble indiquer que le satellite n'était pas là auparavant, l'échec de la précédente mission Phobos 1, et tous les autres mystères martiens bien connus.
Source: http://www.erenouvelle.fr/archives/2011/07/index.html