...
...

dimanche 11 juillet 2010

LA TERRE CREUSE

Informations concernant la théorie de la TERRE CREUSE.


I   L'histoire de la Thulé en bref
    Ultima Thulé aurait été la capitale du premier continent colonisé par les Aryens. Celui-ci s'appelait Hyperborée et aurait été plus vieux que la Lémurie et l'Atlantide(continents engloutis, habités jadis par de grandes civilisations). En Scandinavie, il y a une légende autour de Thulé, ce pays merveilleux dans le Grand Nord où le soleil ne se coucherait jamais et où vivraient les ancêtres de la race aryenne.
    Le continent Hyperborée aurait été situé dans la mer du Nord et aurait été englouti lors d'une époque glaciaire. On suppose que ses habitants vinrent jadis du système solaire d'Aldébaran qui est l'astre principal dans la constellation du Taureau ; ils mesuraient environ quatre mètres, avaient la peau blanche et étaient blonds aux yeux bleus. Ils ne connaissaient pas les guerres et ils étaient végétariens (Hitler aussi, d'ailleurs). D'après les soi-disant textes de Thulé, les Hyperboréens étaient très en avance dans leur technologie et ils se seraient servis des Vril-ya, engins volants que nous désignons aujourd'hui du nom d'ovnis. Grâce à l'existence de deux champs magnétiques inversement rotatifs, ces disques volants auraient été capables de lévitation, ils auraient atteint des vitesses énormes et accompli des manouvres en vol, performances que nous observons également chez les ovnis. Ils auraient utilisé la force Vril comme potentiel énergétique, c'est-à-dire comme carburant (Vril = éther, ou prana, ch'i, force cosmique, argon... Mais ce mot est dérivé aussi du vri-IL akkadien qui signifie semblable à la plus grande divinité ou égal à Dieu.) Ils soustrayaient donc de l'énergie(qui ne coûtait rien) au champ magnétique terrestre, comme le font les convertisseurs à tachyons du commandant Hans Coler ou le moteur à espace quanta développé parOliver Crane.
     Lorsque le continent Hyperborée commença à s'enfoncer, les habitants se seraient mis à creuser des tunnels gigantesques dans la croûte terrestre avec de grosses machines et ils se seraient établis sous la région de l'Himalaya. Ce royaume souterrain a le nom d'Agartha ou Agarthi, et sa capitale s'appelle Shamballah. Les Perses appelèrent ce royaume souterrain Ariana ou Ariane, le pays d'origine des Aryens. Précisons ici que Karl Haushofer affirma que Thulé était, en fait, l'Atlantide et il disait, contrairement à tous les autres chercheurs du Tibet et de l'Inde, que les survivants de Thulé Atlantide s'étaient partagés en deux groupes, un bon et un méchant. Les bons qui, d'après leur oracle, prirent le nom d'Agarthi s'installèrent dans la région de l'Himalaya, les méchants qui s'appelaient, d'après Haushofer, les Shamballah et qui voulaient réduire les hommes à l'esclavage se dirigèrent vers l'Ouest. Haushofer affirmait qu'un combat durait depuis des milliers d'années entre ceux d'Agarthi et ceux deShamballah, combat que reprit à son compte la Société de Thulé avec le troisième Reich représentant ceux d'Agarthi contre ceux de Shamballah, les francs-maçons et les sionistes. C'était probablement aussi la mission de Haushofer.
    Le souverain de ce royaume serait Rigden Iyepo, le roi du monde, et son représentant sur Terre serait le dalaï-lama. Haushofer était persuadé que ce royaume souterrain sous l'Himalaya était le lieu d'origine de la race aryenne. Il en aurait soi-disant eu la preuve lors de ses nombreux voyages au Tibet et en Inde.
   Le signe distinctif de Thulé aurait été la svastika aux branches tournées vers la gauche. Selon les dires de lamas tibétains et du dalaï-lama en personne, les gens d'Agarthi existent encore aujourd'hui. Le royaume souterrain, qui est bien ancré dans presque tous les enseignements orientaux, se serait répandu au long des millénaires sous toute la surface de la Terre avec des centres immenses sous le Sahara, sous la montagne du Matto Grosso et sous la montagne Santa Catarina au Brésil, sous leYucatan au Mexique, sous le mont Shasta en Californie, en Angleterre, en Égypte et en Tchécoslovaquie ...
   Hitler aurait eu particulièrement à coeur de trouver les entrées du royaume souterrain d'Agartha et d'entrer en contact avec les descendants des hommes-Dieu aryensd'Aldébaran Hyperborée. Dans les légendes et les traditions de ce royaume souterrain, on rapporte, entre autres, qu'il y aura sur notre globe une méchante guerre mondiale(la troisième) qui prendra fin à cause de tremblements de terre et d'autres catastrophes naturelles y compris le renversement des pôles qui entraîneront la mort des deux tiers de l'humanité. Après cette dernière guerre, les différentes races de l'intérieur de la Terre se réuniront de nouveau avec les survivants de la surface du globe et introduiront l'Âge d'Or millénaire (l'ère du Verseau). Hitler voulait créer un Agartha ou l'Ariana à la surface de la Terre avec la race des maîtres aryens, et ce lieu devait être l'Allemagne. Durant le troisième Reich, il y eut deux grandes expéditions des S.S. dans les Himalayas pour trouver des entrées du royaume souterrain. D'autres expéditions eurent lieu dans les Andes, dans les montagnes du Matto Grosso et de Santa Catarina au Brésil, en Tchécoslovaquie et en Angleterre. Et puis, certains auteurs affirment que les gens de Thulé croyaient qu'indépendamment du système de tunnels et de villes souterraines, la Terre était creuse, avec deux grandes entrées, l'une au pôle Nord et l'autre au pôle Sud. On s'en référa aux lois de la nature : tel le microcosme, tel le macrocosme. Qu'il s'agisse d'une cellule du sang, d'une cellule du corps ou d'un ovule, d'une comète ou d'un atome, ils ont tous un noyau et une cavité entourée d'une enveloppe, la corona radiata, la vie propre se passe donc à l'intérieur. Les gens de Thulé en avaient conclu que la Terre devait être constituée selon le même principe. Même les druzes confirmaient ce fait car ce sont des cavités rocheuses dont la vie propre, c'est-à-dire les minéraux et cristaux, se trouve à l'intérieur.
   La Terre devrait, par conséquent, être creuse aussi - ce qui correspondrait, d'ailleurs, aux dires des lamas tibétains et du dalaï-lama - et elle devrait avoir un noyau, c'est-à-dire un soleil central qui confère à son intérieur un climat régulier et une lumière solaire permanente.
    La vraie vie de notre planète se passerait à l'intérieur de celle ci, la race des maîtres vivrait au-dedans et les mutants à la surface. Ce serait la raison qui explique pourquoi nous ne pouvons découvrir aucune vie sur les autres planètes de notre système solaire puisque les habitants y vivraient aussi à l'intérieur. Les entrées principales seraient au pôle Nord et au pôle Sud, pôles traversés par la lumière du soleil central qui crée les aurores boréales, les soi-disant lumières des pôles. La masse solide occuperait plus de volume à l'intérieur de notre planète que la masse des eaux. D'après l'explorateur des pôles Olaf Jansen et d'autres explorateurs, l'eau à l'intérieur serait de l'eau douce ce qui expliquerait que la glace de l'Arctique et de l'Antarctique n'est pas constituée d'eau salée mais d'eau douce. Cette thèse sur la constitution de notre Terre est étayée par les témoignages des explorateurs des pôles Cook, Peary, Amundsen, Nansen, Kane et aussi par l'amiral E. Byrd. Ils eurent tous les mêmes expériences étranges qui ne concordent pas avec les théories scientifiques établies .
   Tous constataient que le vent s'échauffait au-dessus du 76è-e degré de latitude, que les oiseaux volaient au-dessus de la glace en direction du Nord et que des animaux tels que des renards se dirigeaient dans la même direction, qu'on trouvait de la neige colorée et grise qui, en fondant, livrait un pollen de fleurs multicolores ou de la cendre volcanique. La question se pose : D'où vient le pollen de fleurs qu'on trouve au pôle Nord ? D'où vient la poussière volcanique puisque aucun volcan n'est signalé sur les cartes officielles disponibles ? De plus, il arrivait à certains des chercheurs de se trouver parfois dans une mer d'eau douce et tous relatent avoir aperçu deux soleilsà un certain moment du voyage. En outre, ils trouvèrent des mammouths à la chair encore fraîche et dont l'estomac contenait, quelquefois, de l'herbe fraîche.
Remarque : 

   Que la Terre soit creuse, ce n'est, jusqu'à nos jours, qu'une théorie pour le public bien que certains explorateurs des pôles affirment y avoir été. L'amiral E. Byrd aurait même pris de nombreuses photos. Il est indéniable que tous les explorateurs eurent de très étranges expériences qui sont restées inexpliquées jusqu'à aujourd'hui ce qui prouve qu'il se passe de bien curieuses choses là-bas. De même que ce n'est qu'une théorie d'affirmer que la Terre posséderait un noyau en fusion. Par contre, c'est un fait qu'il existe des systèmes de tunnels et de cavernes souterrains construits par des hommes. On les trouve dans presque tous les pays de la Terre, ils témoignent d'une technique hautement développée, d'une ancienne culture remontant à des millions d'années. Ils sont, pour la plupart, éclairés par une source de lumière (une lueur verdâtre qui s'éclaircit au fur et à mesure que l'on y pénètre), ils ont des parois taillées lisses et recèlent des machines inconnues, telles que celles qui ont été retirées au Boynton Canyon, à Sedona, en Arizona.
    Pour les gens de Thulé, ces mythes sur la Terre creuse étaient, manifestement, assez étoffés pour être pris au sérieux. Une expédition, au moins, eut lieu, pendant la Deuxième Guerre mondiale, en Antarctique. (Plus de détails par la suite.)
   Pour montrer que l'histoire des Hyperboréens aryens n'est pas sans fondement, voici deux exemples. Lorsqu'en 1532 les conquérants espagnols sous la direction de Pizarro arrivèrent en Amérique du Sud, les indigènes les appelèrent les vicarochas (maîtres blancs). Dans leur légende, il est question d'une race de maîtres géants à la peau blanche qui, des siècles plus tôt, descendaient du ciel avec des disques volants. Ces derniers avaient régné longtemps sur une partie de leurs villes et avaient ensuite disparu, après avoir promis de revenir. Les indigènes crurent voir le retour des vicarochas dans les Espagnols à la peau claire et leur remirent donc, au début, leur or.
   Il se passa la même chose au Tibet et dans d'autres régions des Himalayas lorsque les premiers voyageurs blancs arrivèrent. Les Tibétains les regardaient médusés en leur demandant pourquoi ils venaient d'en bas (du pied des montagnes) puisqu'ils arrivaient d'habitude d'en haut.
   Vous, amis lecteurs, n'en avez-vous jamais entendu parler ? Non ?
   C'est bien regrettable. Car l'idéologie des dirigeants allemands du Reich était, en fait, basée sur le thème d'El Shaddaï qui eut pour conséquence la persécution des juifs, sur la révélation d'Isaïe, sur le savoir des Templiers et peut-être aussi sur ce qui vient d'être relaté. Ces thèmes étaient sous-jacents dans toutes les actions entreprises, y compris dans le déclenchement de la Deuxième Guerre mondiale. Il y a deux façons de concevoir tout cela.  Soit vous pensez que toute l'élite du troisième Reich avait l'esprit dérangé et qu'elle se droguait et vous ignorez tout de la chose. Soit vous vous donnez la peine de chercher si ces histoires ne contiennent pas une vérité.
Source: Le livre jaune 5
II  La Grande Bibliothèque
   Depuis des milliers d'années, des Maîtres Spirituels et des Initiés ont évoqué l'existence d'une gigantesque bibliothèque dans l'intérieur creux de la Terre.

   Après la sortie et le grand succès mondial du livre "Telos" (Éditions Ariane – 2002), Dianne Robbins entame un nouveau cycle de messages à propos de la Terre Creuse et de ses habitants, en vue de préparer l'humanité à l'émergence de cette civilisation souterraine d'ici quelques années.

    Voici ses extraordinaires révélations à propos de la bibliothèque multidimensionnelle de Porthologos, qui serait située sous la Mer Égée.

   Ce jour-là, Mikos et ses proches attendent Dianne sur le parvis de la Bibliothèque de Porthologos. Après l'avoir saluée et précédée vers des marches d'un blanc albâtre, scintillant de tout l'éclat des cristaux et diamants qui les composent, ils la conduisent à l'intérieur des vastes halls de cette gigantesque Bibliothèque, située dans l'intérieur creux de la Terre.

   Mikos lui explique :

    "Aujourd'hui, nous avons décidé de vous faire visiter ces salles, pour vous montrer ce à quoi vos bibliothèques ressembleront dans votre futur. Car chacune en sera une réplique fidèle. Commençons par découvrir les parties extérieures…"   Dianne peut alors admirer une végétation extraordinairement luxuriante faite d'herbages, de fleurs, d'arbres et de buissons. Par endroits, des clairières abritent des banquettes confortables ainsi que des chaises longues, tandis que des tables rondes de différentes tailles complètent le décor. Tout autour, il y a des chutes d'eau et des fontaines qui chantent, comme si elles avaient une conscience, comme si l'eau qui y jaillissait était vivante.

    Oui, notre eau chante ! - reprend Mikos - Et pendant que nous nous détendons dans cet espace retiré, ce chant mélodieux nous berce et nous remplit d'amour, harmonisant et rééquilibrant chacune des nos cellules. C'est pour parvenir à cet état d'harmonie et de profonde paix que nous nous y rendons ; nous nous y asseyons et nous y relaxons à certains moments de la journée.

    Nous pénétrons maintenant dans la Bibliothèque et gravissons un grand escalier de cristal. Nous arrivons à une Porte....

    Cette Porte s'ouvre sur l'Univers ! Oui, car notre Bibliothèque est multidimensionnelle ! Lorsque vous franchissez ce Portail, c'est toute la Voie Lactée qui se révèle à vous, et vous vous trouvez en mesure, d'un simple coup d'œil, d'entrevoir la totalité des Cieux qui composent notre Univers : des étoiles, des soleils et d'autres systèmes solaires gravitent autour du grand Soleil Central. Là, dans une étrange sensation, vous vous sentez soudain faire partie de "Tout ce qui Est", vous vous reconnectez à votre Être véritable.

   La Bibliothèque de Porthologos est un Portail d'essence interdimensionnelle, susceptible de vous transporter partout où vos pensées focalisent votre intention de vous déplacer et d'apprendre. Cela peut vous paraître miraculeux, et cela revêt en effet un caractère magique, mais sachez que pour nous, ici, ce procédé est tout à fait banal et naturel.

  Tout est réel. Toutes les régions auxquelles il est possible d'accéder à travers ce Portail font partie de la réalité. Au-delà, vous n'êtes plus obligés de vous restreindre à un ciel tantôt bleu, tantôt sombre ou nuageux, et dont vous ne pouvez percevoir que quelques lointaines étoiles. Au-delà de ce Portail, il devient inutile de se battre pour votre survie ; vous pouvez librement vous extasier devant la beauté et les merveilles de l'Univers qui nous entoure."
    Nous avons maintenant franchi le Portail, et c'est à l'aide de ma vision interne que je commence à contempler l'Univers. L'usage de cette vision se fait désormais aussi naturellement que celui de ma vision externe. Une magie subtile m'enveloppe et me pénètre : des sons, des perceptions lumineuses, des sensations douces et délicates remontent le long de ma colonne vertébrale. Je me sens maintenant vibrante et revigorée, j'entends le chant de mes propres cellules répondre aux sons harmonieux qu'émettent les cristaux de la Bibliothèque. Tout n'est que cristal et lumière. 
Mikos reprend :

   "Notre Bibliothèque résonne à l'unisson de chacun des rythmes et des battements de la Terre, de la Galaxie et de l'Univers dans sa totalité. Vos cellules se fondent dans ce battement universel. C'est pourquoi vous êtes là, saisie d'extase. Tout n'est que couleur et lumière autour de vous, chacune des personnes qui vous entourent reçoit et irradie l'Amour inconditionnel et la brillante Lumière du Grand Soleil Central ; ils parviennent jusqu'au cœur du Portail de la Bibliothèque. Ressentez-vous cet Amour ? Sentez comme vous êtes à présent capable de le diriger partout, vers tous les êtres et vers l'ensemble de la Création. Vous êtes vraiment vivante, enfin !"
   Bénissant la flamme de vie que je sens vibrer en moi, je continue, encadrée de mes hôtes, d'explorer l'immensité de Porthologos. Partout, des personnes vont et viennent, marchant, parlant, étudiant, ou bien se reposant tout en s'imprégnant des puissantes vibrations de paix qui parcourent ce lieu magique.

   Je vois des fontaines et des bassins ; le ruissellement de leurs eaux distille une musique d'une douceur infinie. De vastes halls alternent avec des alcôves retirées équipées de chaises confortables. L'une d'entre elles m'interpelle. Aussitôt assise, c'est une véritable alchimie qui m'unit à elle. C'est comme si elle avait le pouvoir de m'harmoniser à sa vibration. Et je me retrouve instantanément connectée au système informatique central de la Bibliothèque.

   "Les connexions se réalisent sans aucun interface. - poursuit Mikos - Vous êtes en mesure de piloter le système de commande à l'aide de vos seules pensées et sensations. Vous pouvez vous propulser directement là où vous le souhaitez, en n'importe quel point de notre galaxie. Vous êtes vous-même à la fois l'équipage et le vaisseau : votre esprit joue le rôle du commandant de bord, tandis que vos pensées coordonnent sa direction, en longitude et en latitude, comme le font vos navigateurs avec leurs compas."   Le côté naturel de ce système et sa simplicité m'émerveillent. C'est la première fois qu'il m'est ainsi donné de voyager et d'explorer consciemment notre Univers, dans la plénitude de ma Conscience d'Être Humain.

   "Il existe un dernier aspect que notre Bibliothèque est en mesure d'offrir à ses visiteurs : – termine Mikos – elle renferme une mémoire de cristal qui contient la compilation numérique de la totalité de l'histoire de notre Univers.

Sachez que vous êtes venue jusqu'ici, uniquement grâce à la vibration de nos paroles et à la vision qu'elles ont imprimée à votre imagination. Nous sommes heureux de vous accueillir parmi nous et invitons tous ceux qui le souhaitent à nous rejoindre. Il leur suffit de nous appeler, exactement comme nous avons dirigé notre appel jusqu'à vous.

Je suis Mikos, et je serai votre guide personnel dans notre Bibliothèque, aussi souvent que vous le demanderez. Ici, aucune carte de membre n'est requise, votre identification est déjà inscrite dans votre ADN cellulaire.

Dites à tous ceux qui voudront bien l'entendre que nous attendons leur visite !"
III  Le Roi du Monde

  Connu par les Orientaux sous le nom de Markandé, le Roi du Monde est présenté dans la tradition judéo-chrétienne sous celui de Melchitsédek. Ce nom vient de l'hébreu ''Melek'' qui signifie roi et de ''Tsedek'' qui veut dire justice. Il est donc ''Roi de paix et de justice'', puisque, selon la Bible, il règne sur la ville de Salem, qui est évidemment un nom symbolique. Shalom veut dire paix en hébreu, or René Guénon laisse entendre que, symboliquement, « Salem ou Shalom peut être regardé comme un équivalent du terme Agartha ». Dans son Épître aux Hébreux, Saint-Paul dit qu'il est sans père, sans mère, sans généalogie, qu'il n'a ni commencement ni fin de sa vie, et qu'il est ainsi ''rendu semblable au Fils de Dieu''.

   Selon El Morya, le Roi du Monde incarne l'énergie de Shambhalla, il serait l'Être le plus puissant de la Terre, car ''tout en résidant dans l'Agartha, au centre de notre planète, il vit et respire en même temps dans le Cœur du Soleil.'' C'est lui qui, à la fin du Kali Yuga, doit ouvrir à l'humanité le grand Livre de la Connaissance, qui contient toutes les archives de notre passé aussi bien que de notre futur. Il contrôle cette extraordinaire substance que les Initiés nomment ''l'énergie du Ka'' et qui provient de notre Soleil central, siège de l'Intelligence multidimensionnelle, et il en assure la redistribution à l'humanité.
  Certains pensent que ceux que l'on nomme parfois les guides intérieurs ou les anges gardiens ne sont que des messagers, des relais du Roi du Monde, et qu'il serait en réalité le seul être capable de nous faire évoluer, de nous tracer le chemin de la Rédemption en nous suggérant intérieurement les meilleures directions à prendre. Il serait même capable de moduler les fréquences de certains événements significatifs de notre vie, de manière à attirer l'attention de chacun sur les points susceptibles de faciliter l'éveil de sa conscience.

    Le Roi du Monde selon Ferdinand Ossendowski 
   Après avoir tenté d'échapper aux Bolcheviques qui avaient mis sa tête à prix, Ferdinand Ossendowski, explorateur et écrivain russe d'origine polonaise, mena, au début du XXème siècle, une périlleuse expédition en Asie Centrale, qu'il relate dans son livre ''Bêtes, Hommes et Dieux'' (1924). Au cours de son long périple à travers les plateaux arides et les montagnes désolées de la Mongolie, les lamas lui dévoilèrent peu à peu l'existence du royaume souterrain de l'Agartha. Ils le conduisirent sur les hauteurs où le Roi du Monde apparaît en certaines occasions, accomplissant des miracles et prononçant d'étranges prophéties.
Voici un extrait de ''Bêtes, Hommes et Dieux'' :

''Le lama Turgut, qui fit le voyage d'Ourga à Pékin avec moi, me rapporta ce qui suit :

La capitale de l'Agartha est entourée de villas où habitent les grands prêtres et sages. Elle rappelle Lhassa, où le palais du Dalaï Lama se dresse au sommet d'une montagne avec tout autour des temples et des monastères. Le palais du Roi du Monde est donc entouré de temples où siègent les Gourous, qui contrôlent les forces visibles et invisibles du monde, et qui tiennent entre leurs mains la vie et la mort des hommes.

Si notre folle humanité ne met pas un terme à ses guerres, ils sont capables de transformer la surface de la Terre en un vaste désert. Ils peuvent assécher une mer, faire d'un continent un océan, réduire une montagne à sa plus simple expression. Un mot, un signe, un commandement, et les arbres, les herbes, les buissons se mettent à pousser, des hommes vieux et faibles redeviennent jeunes et vigoureux, les morts ressuscitent. Dans d'étranges véhicules, inconnus de nous, ils franchissent à des vitesses incroyables les tunnels souterrains qui séparent une ville d'une autre.

Les pontifes d'Ourga et de Lhassa ont envoyé à plusieurs reprises des ambassadeurs auprès du Roi du Monde, mais il leur fut impossible de le découvrir.''


Le Roi du Monde selon Saint-Yves d'Alveydre

    Écrivain et érudit français de la fin du XIXème siècle, le marquis de Saint-Yves d'Alveydre possédait la faculté de se dédoubler et de se projeter dans l'astral. Dans son livre '' la Mission de l'Inde'', il révèle comment, sous la conduite de son Guide, il a pu lui même pénétrer dans la Terre Creuse, en Agartha. Il donne des détails extraordinaires sur ce royaume souterrain éclairé par un soleil intérieur, sur ses habitants, son gouvernement d'initiés et son mystérieux Chef, celui qui doit apparaître à la fin du Kali Yuga et instaurer l'Ère Nouvelle
     Voici un passage de la Mission de l'Inde consacré au Roi du Monde :

''Excepté les plus hauts initiés, personne n'a jamais vu face à face le Souverain Pontife de l'Agartha.

Pourtant, dans certaines cérémonies bien connues, à Jaggrenat, par exemple, il apparaît aux yeux de tous dans Ses splendides vêtements.

Monté sur son éléphant blanc, il ruisselle, depuis sa tiare jusqu'à Ses pieds, d'une lumière éblouissante qui aveugle tout regard, dans les scintillements semblables qui L'entourent.

Mais il est impossible de distinguer Ses traits parmi ceux des autres pontifes, car une frange de diamants réfléchissant tous les feux du Soleil voile Son visage d'un flamboiement.''


Le Roi du Monde et les mille et une Nuits
   Tout le monde connaît ou a au moins entendu parler des fameux Contes allégoriques des Mille et une Nuits. Et depuis la nuit des temps, ils ont fait rêver des dizaines et des dizaines de millions d'êtres humains. Mais saviez-vous que certains textes des Mille et une Nuits se réfèrent directement au Roi du Monde ?

   L'exemple le plus fort en est sans conteste présenté à travers ''les Voyages de Sindbad le Marin'', que chaque enfant connaît, et dont chaque adulte a conservé au moins une vague réminiscence.

   Voici un extrait du ''sixième Voyage de Sindbad'' , qui se réfère de manière extraordinairement détaillée au Roi du Monde, à celui que les Orientaux nomment Markandéet les Occidentaux Melchitsédek, Roi de Paix et de Justice, qui n'a ni commencement ni fin :

    ''Rien sur Terre n'est comparable à la magnificence de son palais. Lorsque ce Prince veut paraître en public, on lui dresse un trône sur un éléphant blanc, où il s'assied, et il marche au milieu de deux files composées de ses ministres et des gens de sa cour.

   Devant lui, sur le même éléphant, un officier tient une lance d'or à la main. Il est précédé d'une garde de mille hommes, vêtus de drap d'or et de soie, et montés sur des éléphants richement caparaçonnés.

   Pendant que le Roi est en marche, l'officier qui est devant lui, sur le même éléphant, s'adresse par moments à la foule. Il dit : ''Voici le grand Monarque, voici le Monarque couronné, plus grand que ne le furent jamais le grand Soliman et le grand Mihrage ! Louange à Celui qui vit et ne meurt pas !''


    Le Roi est si juste qu'il n'y a pas de juges dans sa capitale, non plus que dans le reste de ses états ; ses peuples n'en ont pas besoin. Ils savent, observent d'eux-mêmes la justice et ne s'écartent jamais de leur devoir…''

IV  La nouvelle Lémurie.


    Le Mont Shasta se situe à l'extrémité de la cordillère du Sierra Nevada, dans le comté de Siskiyou au nord de la Californie. Haut de 4700 mètres, il est considéré par de nombreux clairvoyants comme l'un des sites les plus sacrés de ce monde. Cette majestueuse montagne servirait de résidence à plusieurs branches de la Fraternité de la Lumière ; elle abriterait également dans ses entrailles volcaniques les survivants du continent Mu, englouti il y a plus de 12000 ans. C'est ce qu'il ressort de l'étrange message d'Adama, grand prêtre de Telos, canalisé en juin 2002.

     Voici un extrait de cette extraordinaire prophétie, tiré du livre d'Aurelia Louise Jones et Dianne Robins : ''Telos'' (Éd. Ariane – 2002)

« Plusieurs d'entre vous savent déjà que nous planifions d'émerger à la surface de la Terre en grand nombre d'ici quelques petites années, dès qu'un nombre suffisant d'entre vous seront disposés à nous recevoir et à entendre nos enseignements. Nous serons heureux de vous retrouver face à face et de partager avec vous l'ensemble de notre savoir.

  Qu'est-ce qui pavera la voie en vue de notre émergence ? En premier lieu, celle-ci dépend du quotient d'amour et de lumière de la population de la surface. Nous surveillons étroitement le degré de compassion et d'ouverture de cœur du collectif. Il ne fait aucun doute que vous êtes engagés dans la grande aventure de l'Ascension. Les humains qui pourront demeurer sur la planète pour les années à venir seront ceux qui auront choisi de réaliser, de manifester leur état christique et leur nature divine. Les événements, tant à l'échelle individuelle que planétaire, vous serviront de mentors afin d'arriver à cette transformation..

   Après plusieurs millions d'années d'évolution, votre Terre Mère bien-aimée a choisi d'aller plus avant et d'emmener avec elle ceux qui optent pour la même voie. Au cours des âges, elle vous a consenti une liberté totale : vous étiez libres de manifester vos expériences à votre guise. Néanmoins, ce libre-arbitre fut la source de grandes souffrances pour l'humanité, car vous avez fait mauvais usage de ce privilège. Pour la même raison, le corps de la Terre a été victime d'une terrible maltraitance. Aujourd'hui, c'est à elle que revient la décision de l'Ascension et de n'accueillir dorénavant que des civilisations évoluées.

   Après ce choix, le Créateur a accordé à la Terre une importante allocation d'amour et de lumière. Comme jamais auparavant, votre planète est inondée d'énergies nouvelles. L'intensité, la vélocité et la fréquence de ces énergies s'accroissent de jour en jour. Au cours de l'année 2002, sept portails majeurs se sont ouverts depuis la Source créatrice. D'ici à 2012, et par la suite, ils métamorphoseront complètement votre planète. Chacun de ces portails comporte un certain nombre de sous-portails et d'accès que tous, vous devrez franchir pour passer à l'étape subséquente.

  En 2012, peut-être même un peu avant, les initiés, ceux qui auront décidé de suivre le mouvement, seront élevés vers une réalité à cinq dimensions, en un monde enchanté, paradisiaque. Votre planète sera alors transfigurée du tout au tout ; elle sera méconnaissable par rapport aux normes actuelles.

  L'intensité de la Lumière divine qui s'accroît de jour en jour permettra cette colossale métamorphose, qui assurera votre participation à cette éblouissante aventure, la plus prodigieuse de toutes les existences que vous avez vécues jusqu'ici. Bref, il vous faudra donc réaliser votre état christique ou quitter cette planète. Pour ce faire, vous bénéficierez de renforts comme jamais auparavant. Voilà ce que la seconde venue implique Toutes les formes de vie sur la Terre retrouveront la perfection originelle qui était la leur à l'aube de la création.

  Avec les événements qui se préparent et qui toucheront chacun de vous, nous pensons que, vers 2005 ou peu après, des changements positifs se seront probablement produits dans le cœur de l'humanité et sur la scène politique pour que nous puissions enfin faire surface et vous soutenir, ainsi que votre Terre Mère, dans le reste de votre parcours sur la voie de l'Ascension.

   En définitive, si vous voulez connaître le moment précis de notre émergence, demandez-vous si vous avez réalisé votre nature divine. Bien-aimés, quand le collectif sera-t-il prêt à nous recevoir ? Il ne tient qu'à vous de faire votre part et de vous préparer à l'expérience phénoménale que sera notre avènement parmi vous.

   Les Codes d'entrée pour accéder à Telos

    Nous sentons à quel point ceux qui connaissent désormais notre existence sous le mont Shasta désirent venir à Telos pour nous rencontrer ; et à quel point vous souhaitez découvrir les merveilles, la magie d'une civilisation illuminée. Nous ressentons aussi combien vous aspirez à vous reconnecter avec les membres de votre ancienne famille qui vivent aujourd'hui à Telos ou ailleurs en Nouvelle Lémurie.

    Paysages du Mont Shasta en Californie.  À quelques centaines de mètres sous ce blanc sommet : Telos, capitale de la Nouvelle Lémurie.

   Il est important pour vous de savoir que ces visites seront d'abord possibles sur invitation seulement. Ne vous souciez pas de connaître la forme de ces invites ; lorsque votre nom apparaîtra sur la liste, nous trouverons le moyen de vous transmettre notre convocation, peu importe où vous serez.

    Parce que nous vivons dans une conscience de la cinquième dimension et dans une perfection du même ordre tout en préservant un certain degré de matérialité, nous avons un code d'entrée plutôt strict auquel tous nos convives devront se conformer. Soyez certains qu'aucune invitation personnelle ne vous sera adressée jusqu'à ce que vous ne vous pliiez aux exigences de ce code.

   Tout d'abord, seuls ceux qui auront atteint un niveau de conscience s'approchant de la cinquième dimension seront admis. Ceci signifie qu'il leur faudra éprouver un amour inconditionnel pour le Soi, pour autrui, pour toutes les forme de vie et les trois règnes de la nature. La conscience dualiste devra avoir été unifiée à 90 %. Dans chaque domaine de votre existence, il vous faudra adopter une attitude parfaitement inoffensive – dépouillée de toute nuisance envers un être vivant. Je vous laisse le soin de sonder votre âme afin de saisir le sens de mes paroles.

    De plus, vous devrez évacuer de votre corps émotif toute négativité, passée et présente, et l'en guérir. Il vous faudra donc accepter toutes les annales concernant souffrance, colère, chagrin, culpabilité, peine, traumatismes, honte, dépendances, désespoir, manque d'estime de soi, empreintes négatives, miasmes etc. Évacuez-les de votre subconscient, de votre plexus solaire et de votre corps émotif. Sinon, la fréquence élevée de Telos serait susceptible de multiplier par mille la force de toute émotion ou forme-pensée d'une qualité inférieure à l'amour divin. En somme, à défaut d'avoir purifié ces annales, toute amplification des sentiments et des pensées pourrait s'avérer fort traumatisante ; vous ne pourriez demeurer au sein de notre vibration plus de quelques minutes.

   Nous vous faisons part de nos exigences parce que beaucoup d'entre vous nous connaissent déjà, sans toutefois être au courant des codes d'entrée à Telos. Quiconque pénètre dans notre sphère, peu importe son identité d'origine, doit détenir le degré d'évolution spirituelle requis pour accéder à une vibration de la cinquième dimension.

    Si vous vous livrez activement à votre travail spirituel et que vous avancez sur la voie de l'Ascension, vous vous rapprocherez alors de ces objectifs. Ouvrez votre cœur et vous constaterez que ces visées sont beaucoup plus faciles à atteindre, beaucoup plus simples que les situations pénibles auxquelles vous avez dû faire face jusqu'ici. Nous le répétons, ceci est tout à fait à votre portée, d'autant que les énergies qu'accueille votre Terre en ce moment vous appuient comme jamais auparavant. Ainsi, du fait que ces initiations raffinent votre conscience, les portes de Telos s'ouvriront à vous, comme celles de la Nouvelle Lémurie, et vous découvrirez des lieux enchantés, idylliques.

Nous sommes vos frères et sœurs aînés ; nous ressentons pour vous un amour profond. Quel bonheur ce sera de vous retrouver face à face, pour vous seconder sur le chemin du retour à la Maison ! Acceptez notre main tendue ; nous ne vous décevrons pas. Revenez à la Maison !

Avec nos bénédictions, vous restez près de notre cœur.

Je suis Adama, grand prêtre de Telos »

V  OVNIs et Terre creuse


    Un nombre croissant de personnes connaissent aujourd'hui l'existence de l'Agartha. Certains acceptent même désormais l'idée que les Agarthiens puissent jouer un rôle important si des cataclysmes d'une intensité exceptionnelle devaient ébranler la planète au cours des prochaines années, et qu'une partie de l'humanité soit évacuée vers la Terre Creuse, où elle demeurerait en sécurité jusqu'à la fin des Tribulations qui pourraient précéder l'année 2012.
    Les Agarthiens travailleraient en effet depuis plusieurs dizaines d'années à la préparation d'un hébergement éventuel de réfugiés pendant le temps de la Transition.
    Il existerait notamment une flotte de mini-vaisseaux ou ''vaisseaux-scooters'', invisibles et indétectables par l'instrumentation scientifique actuelle, qui circuleraint en permanence dans l'enveloppe éthérique de la Terre. Ils seraient capables de se matérialiser ou de se dématérialiser très aisément, ou, ce qui revient au même, de passer d'une octave fréquentielle à l'autre en un instant, et il semble bien que certains aient été conçus spécialement pour pouvoir entrer et sortir de la Terre Creuse, aussi bien par le sas du lac Titicaca que par les ouvertures aux pôles.
   Ces vaisseaux semblent être d'une nature semi-organique. Lorsqu'ils se matérialisent dans notre dimension, ils prennent l'aspect d'un disque de cinq à vingt mètres de diamètre, surmonté d'un renflement central en forme de dôme. Ils seraient reliés à des vaisseaux-mères gigantesques, que certains ont baptisés ''merkabahs'', du nom de la flamme qui jaillissait du buisson ardent décrit dans la Bible (Exode III-2), et dont il est dit ''qu'il était embrasé mais ne se consumait pas'', car, en réalité, le feu du buisson ardent n'était certainement pas un feu ordinaire, mais bien plutôt un feu spirituel émané par la présence de hautes Entités solaires.
     Les merkabahs semblent être des engins d'une taille qui défie absolument toute imagination. Construits dans l'anti-matière, ils abriteraient dans le plan éthérique des millions d'êtres appartenant à différents systèmes solaires. Ils auraient été conçus pour voyager à travers les univers et à travers les dimensions. S'ils se matérialisaient physiquement, leur circonférence pourrait dépasser les 100 kilomètres de diamètre. Mais, en raison de leur structure énergétique, ils ne peuvent s'approcher physiquement de la Terre, car cela provoquerait des secousses à très haute fréquence, capables de désagréger la planète en une fraction de seconde.
    Tuieta, grande clairvoyante américaine, a révélé avoir observé l'un de ces vaisseaux-mères. Il serait, selon elle, d'une taille tellement gigantesque qu'elle dépasse l'entendement humain : peut-être plusieurs fois le volume de la Terre ! Ce vaisseau porterait le nom d'Atlantis et il abriterait des Maîtres ascensionnés de différents rangs,comme Hilarion, El Morya, Yogananda ou Mâ Anandamayi, ainsi qu' Omraam Mikkaël Aïvanhov . Après avoir quitté le plan physique en 1986, le Maître bulgare aurait rejoint ce vaisseau, afin de pouvoir finaliser l'œuvre à laquelle il se consacra durant près de cinquante années : la réalisation de la Fraternité sur la Terre.
    Atlantis se serait lui-même associé à deux autres vaisseaux-mères, Arche et Amiral, placés sous le commandement de l'Archange Mikhaël , afin que l'évacuation de la Terre puisse se réaliser dans les meilleures conditions, au cas où elle deviendrait inévitable.
    Il semble donc que l'Agartha puisse servir de base stratégique pour de nombreux vaisseaux-scooters (les fameuses ''soucoupes''), chargés de missions d'observation en surface de la Terre, et de navette vers et depuis les vaisseaux-mères.
    Car ''l'évaluation'' de la situation de notre planète par nos Frères extraterrestres semble se poursuivre actuellement avec l'assistance des Agarthiens, jour après jour, minute après minute... Et, jusqu'à nouvel ordre, l'hypothèse de son ''évacuation'', à laquelle les canaux d'Ashtar nous ont préparés depuis plus de vingt ans, n'est pas encore une éventualité écartée.
    L'avènement d'une nouvelle Ère en 2012 passe peut-être en effet par une courte période de ''mise en quarantaine'' des habitants de la Terre à bord des vaisseaux, afin qu'elle puisse mener à bien sa propre transition. (...)

VI   La NASA et la Terre creuse


    De nombreux documents photos ramenés par les astronautes américains des missions Apollo successives, sont aujourd'hui classifiés Top Secret. Or, ces documents ne concernent pas uniquement la Lune. Certains concernent les pôles de la Terre. Voici par exemple une photo prise par l'équipage d'Apollo XI en juillet 1969, et qui est miraculeusement passée au travers des mailles des filets de la censure de l'administration américaine.

Cette photo en apparence "anodine", révèle cependant la présence d'un trou noir à proximité du pôle nord. Ce trou noir semble absorber les nuages vers l'intérieur de la Terre.

   Les calculs effectués à partir de l'échelle de la photo aboutissent grosso modo à un diamètre du trou d'environ 900 à 950 Km, soit une circonférence de 2900 à 3000mètres. Si ce trou correspondait à une ouverture dans la calotte polaire, elle serait située à environ 86° de latitude Nord. Or on sait que des rapports d'explorateurs, dont les conclusions sont restées secrètes (celles de l'Amiral Byrd notamment) mentionnaient un trou de 716 Km, pour une circonférence de 2250 Km, et une ouverture dans la calotte polaire à partir de 86,8° de latitude Nord. Cette photo semble donc confirmer à peu de chose près les conclusions du livre de R. Bernard, ''the hollow Earth'' paru bien avant la première mission Apollo.

   Par ailleurs, en regardant ce trou de plus près, on constate une dénivellation dans la hauteur des nuages visibles sur son pourtour. Le dénivelé correspond environ à la moitié du diamètre du trou, soit une épaisseur d'environ 400 km. Or on sait que les plus hautes couches de nuages de l'atmosphère dépassent rarement une altitude de 50 000 pieds {soit 15 km}. Cela signifie que les nuages photographiés à l'intérieur du pourtour du trou sont à environ 385 km en dessous du niveau du sol !!!

    Voilà pourquoi cette photo aurait dû faire partie de l'ensemble des documents de la NASA classifiés Top-Secret, car en démontrant l'existence d'un trou béant à l'extrême nord de notre planète, elle contredit toutes les données scientifiques habituellement acceptées par la science officielle. Il s'agit d'un trou tellement immense que l'on arrive même pas à en voir le fond !
    Cette photo a été prise au mois de juillet, époque de l'année où il fait jour au Pôle Nord 24 heures sur 24 ; c'est pourquoi le trou dans les nuages est si clair et si visible. Or le fond de ce trou n'est pas blanc, comme devrait le refléter la couche de glace et de neige qui est supposée y rester 365 jours par an. Pourquoi ? simplement parce qu'il n'y en a pas. Et pourquoi n'y en a-t-il pas ? parce que ce trou communique avec le centre de la Terre qui est une région au climat tempéré et agréable en toutes saisons !

Signaux radio du centre de la Terre reçus par la NASA : 
   Le très sérieux journal canadien ''Weekly World News'' a publié le 14 février 1995 un article qui prouve à nouveau la théorie de la Terre creuse.
    Voici le titre de cet article : "Cap Canaveral, Floride - La NASA reçoit des signaux radio qui viennent de l'intérieur de la Terre. Des experts pensent que ces signaux sont émis par une forme de vie intelligente et très développée !"

    Un haut responsable de la NASA qui ne veut pas dire son nom affirme dans l'article qu'il existe sous terre des êtres qui cherchent à entrer en communication avec nous"Quels qu'ils soient, - dit-il - ils disposent d'une technologie qui est capable d'envoyer des signaux à travers l'écorce terrestre, des centaines de kilomètres de terre et de roche".

     Des scientifiques auraient perçu les premiers signaux le 30 octobre 1994, grâce à des satellites très sensibles. Depuis ce jour, les émissions se sont renouvelées à intervalles réguliers, déclare le responsable de la NASA. "Les signaux radio seraient composés d'un code mathématique très complexe, qui nous a convaincus que nous étions en contact avec une colonie d'êtres vivants dont l'intelligence est sans doute supérieure à la nôtre". Il précise que les scientifiques n'ont pas eu trop de mal à déchiffrer les messages, mais il a refusé plusieurs fois de révéler ce qu'ils contenaient.

    "Je ne dirais pas que les messages sont de nature hostile, mais leur contenu pourrait provoquer des controverses et des inquiétudes", ajoute-t-il. "Comme beaucoup d'éléments dépendent de l'interprétation, je suis d'avis d'attendre avant de déclarer quoi que ce soit qui pourrait mettre l'opinion publique dans un état d'excitation et d'anxiété".

      L'informateur continue en expliquant que les scientifiques de la NASA sont frustrés par le fait qu'ils n'ont pas réussi à localiser cette "civilisation souterraine", et qu'ils ne sont pas en mesure, avec la technologie dont ils disposent, de répondre aux messages. "Ils en savent plus sur nous, que nous sur eux. Ils ont ainsi trouvé un moyen de communiquer avec nous, de façon régulière; nous, par contre, ne savons mêmes pas comment les joindre. Leurs messages montrent qu'ils ont des connaissances étendues sur la vie à la surface de la Terre, alors que nous n'avons pas d'explications sur la possibilité du développement et de la survie d'une vie intelligente dépourvue d'oxygène et de soleil" (Note d'O.D.R. : à moins que la Terre ne soit creuse, qu'il n'y ait à l'intérieur une source d'énergie et de lumière, et de l'oxygène en abondance, comme cela a été confirmé par Omraam Mikhaël Aïvanhov et de nombreux clairvoyants). 
   Le responsable de la NASA ajoute que les scientifiques estiment que cela pourrait être la découverte la plus importante et la plus retentissante depuis des siècles. Et l'article finit par cette phrase : "Nous avons longtemps espéré devenir les maîtres de l'univers ; maintenant nous reconnaissons qu'il existe des territoires inexplorés à l'intérieur même de notre planète, ce qui pourrait être de première importance pour notre avenir".

     Que contiennent réellement ces messages ? Pourquoi la NASA se sent-elle mal à l'aise de révéler à l'opinion publique qu'elle est en communication avec l'intérieur de la Terre ? Quelles sont les exigences contenues dans ces messages qui poussent la NASA à refuser d'en parler ? Comme les messages ne semblent pas hostiles, ils ne peuvent donc pas mettre sérieusement les populations en danger. Ce sont donc une fois de plus les forces politiques et économiques qui se sentent menacées et qui imposent leur veto à la diffusion de l'information. C'est certainement la raison pour laquelle les scientifiques ont soi disant « besoin de temps pour interpréter correctement » les messages souterrains, avant qu'ils ne soient rendus publics.

    Tout cela rappelle étrangement les aventures de l'amiral Byrd, au cours de son vol du 19 février 1947 dans la région polaire, et ce qu'il lui est ensuite advenu, quand il a voulu publier les messages des habitants du Centre de la Terre.

    Mais, contrairement à ce qui s'était passé à cette époque, où l'on l'avait réduit au silence en ridiculisant la théorie très ancienne de la Terre creuse, les scientifiques semblent aujourd'hui vouloir préparer l'humanité pas à pas à la réalité d'une Terre Creuse. C'est aussi un acte d'humilité qui leur est demandé, car indirectement, cela les amènera à admettre que la théorie du noyau terrestre ferrugineux en fusion qu'ils ont soutenue depuis des décennies ne tient pas.

    Mais pour le moment, chacun continue à mentir, y compris le responsable de la NASA cité dans l'article, puisqu'il affirme que "nous n'avons aucun moyen de communiquer avec cette civilisation." D'autres sources affirment pourtant que ces êtres essaient au contraire depuis longtemps de faire comprendre à nos dirigeants que le surarmement et l'énergie nucléaire peuvent signifier notre perte, ce qui implique que des échanges ont bien eu lieu et que s'ils en avaient la possibilité, les êtres de la Terre Creuse ne se contenteraient pas d'une communication à sens unique. En réalité, ce mensonge de la part de la NASA la dégage de la responsabilité de publier toute information à ce sujet.

    Apparemment, la civilisation souterraine n'est pas seulement plus développée que la nôtre, elle connaît également les conditions qui règnent dans notre monde, et elle est capable non seulement d'envoyer des messages codés que la NASA n'a aucun mal à déchiffrer, mais également de recevoir la totalité des informations émises depuis l'ensemble la surface de notre planète.

 VII  24 preuves que la Terre est creuse!


1.) Les explorateurs sont partis vers cette terre au-delà des pôles et sont revenus pour annoncer leurs découvertes.
Richard Evelyn Byrd, l'Amiral de la Marine des Etats-Unis a volé à bord de son avion par les Ouvertures Polaires du Nord et du Sud en 1929, en février 1947 par l'Ouverture Polaire du Nord et le 13 janvier 1956 par l'Ouverture Polaire du Sud. (SECRET DES ÂGES, p. 114, MONDES AU-DELÀ DES pôles, par Giannini)
  Le Dirigent Hubert Wilkins a atteint cette terre au-delà du Pôle antarctique le 12 décembre 1929(DES MONDES AU-DELÀ DES POLES, Giannini)
Olaf Jansen l'a atteint et y est descendu le 15 août 1829 par l'Ouverture Polaire du Nord. (LE DIEU QUI FUME, p. 89)
  Le patient du docteur Nephi Cottom de Los Angeles a visité cette terre par l'Ouverture Polaire du Nord en ce siècle-ci.
   Le camarade, revendiqué par le Chercheur de La terre Creuse Bruce Walton, de l'Utah Provo, pour être William Morgan, qui a écrit un livre aux environs de 1826révélant les secrets de Maçonnerie et a par la suite annoncé pour avoir été tué par les Maçons et avoir été jeté dans une rivière, appelée lui-même "je suis l'homme", dansETIDORPHA, avaient en réalité été pris par les Maçons et a fait suivre un voyage dans la Terre Creuse par des cavernes communiquantes commençant à une entrée dans le Kentucky {Mommounth}.
      Le scientifique danois et l'explorateur Edmond Bork ont mené une expédition dans notre Terre Creuse en 1991. Voir le rapport de presse dans les Autres Collectionsà la fin de ce livre.
2.) Les pôles magnétiques ne coïncident pas avec les pôles géographiques. Une terre creuse avec un soleil presque stationnaire intérieur provoquerait le champ géomagnétique de la terre comme la coquille de la terre tourne autour du soleil intérieur presque stationnaire. Puisque la terre a été renversée sur son axe dans l'histoire passée géologique, le soleil intérieur conserve toujours son orientation originale et c'est ce qui cause que les pôles géomagnétique ne coïncident pas avec l'axe géographique de la terre.
3.) Les icebergs proviennent de rivières à l'intérieur des ouvertures polaires qui gèlent en hiver et se détachent, et sont poussées par la suite au dehors à la mer en été.
4.) Des mammouths sibériens gelés et d'autres animaux sauvages qui vivent à l'intérieur de la Terre, comme le rhinocéros velu, le renne, l'hippopotame, le lion et l'hyène, vont à l'automne dans les rivières gelées où ils sont gelés et plus tard poussés dehors avec les icebergs.
5.) Nombreux poissons, comme, le maquereau et le hareng; les animaux, comme, la baleine, le cachet, le renard arctique, le renne et le boeuf musqué; les oiseaux, comme, des noeuds, des cygnes, des oies de neige, des oies bleues, brent des oies, des oies cornues onduleuses et la ross-mouette, migrent au pays inconnu du Nord chaque printemps ou descendent pour avoir leur jeune ou échapper au froid de l'hiver. (Gardner, Chapitre 12)
6.) Un Vent du Nord apporte le temps plus chaud. En fait, sur la jante de l'ouverture polaire le soleil frappe en été à angle droit de même que sous l'équateur, un élevage considérable de température s'ensuit. Olaf Jansen a annoncé que quand ils étaient loin au nord sur la jante polaire, "le soleil plombait avec une certaine inclinaison, comme si nous étions dans une latitude du sud, au lieu d'une Partie nord lointaine. Il se balançait autour, son orbite jamais visible et montait plus haut et plus haut chaque jour... Les rayons du soleil, en frappant de biais, nous étions pourvue d'une chaleur tranquille(moelleuse)." (LE DIEU QUI FUME pp. 76, 83)
7.) Les Esquimaux disent que leurs ancêtres ont été originaires d'une terre au nord où le soleil ne se couche jamais . Marshall B. Gardner l'annonce "... Dans les efforts de ces Esquimaux pour dire où ils sont venus, ils indiqueraient au nord et décriraient une terre de prospérité perpétuelle..." (UN VOYAGE À L'INTÉRIEUR DE LA TERRE, p. 302)
8.) Au nord même lointain, au-delà du pôle, dans l'ouverture polaire et au-delà de la glace, existe une haute mer que peu d'explorateurs ont atteint. De temps en temps la mesure de cette haute mer s'est étendue en bas au 80ème parallèle. Dans des temps précédents il semble s'être étendu au sud plus loin que c'est le cas aujourd'hui.
   L'explorateur Olaf Jansen et son père sont parvenus à Franz Josef la Terre à la fin de juin, 1829 et la découverte d'une avancée ouverte dans la glace, ils l'ont suivi dans la haute mer dans l'ouverture polaire et ensuite dans notre Terre Creuse. (LE DIEU QUI FUME, pp. 60, 61)
     Plusieurs comptes d'explorateurs atteignant cette haute mer de l'autre côté de la glace sont trouvés dans un livre par docteur D. Barrington"LA POSSIBILITÉ DE S'APPROCHER DU PÔLE ARCTIQUE AFFIRMÉ," publié en 1818 à New York. Docteur Barrington écrit qu'en 1751 un Capitaine MacCallam commandant un baleinier, pendant une accalmie dans le cours habituel du voyage, a pensé qu'il ferait un détour par le Pôle arctique. Il a atteint une latitude de 83 degrés et n'a trouvé devant lui aucune nouvelle glace. En fait ils n'avaient pas vu de tache de glace pour les trois derniers degrés, il a annoncé. Mais a dû abandonner son aventure comme il n'a pas voulu encourir le mécontentement de ses propriétaires.
    Un autre voyage par un docteur Dallie de la Hollande sur un vaisseau de guerre hollandais dans la surveillance de la pêche du Groenland a atteint une latitude de 88 degrés et a annoncé que le temps était chaud et la mer libérée parfaitement de la glace. Dallie a appuyé le capitaine pour passer mais le capitaine a estimé qu'il était déjà parti trop loin par avoir négligé sa station.
    Un certain M Stephens, naviguant avec son père  sur un autre bateau hollandais en 1754 à la latitude du  84,5 éme degré Nord, auraient  déclaré ensemble n'avoir pas trouvé de froid excessif pour qu'ils utilisent pour se couvrir davantage de vétements habituels et de n'avoir pas trouvé ni plus, ni moins de glace en penenétrant plus avant vers le nord 
9.) Les explorateurs trouvent des graines subtropicales, des fleurs, des cultures de plantes vertes et des arbres et beaucoup de bois légé flottant dans l'Océan arctique qui ne pourrait venir d'aucune autre place que Notre Terre Creuse  et que de l'intérieur de notre Terre.
10.) Souvent les vents du nord portent beaucoup de pollen pour colorer les icebergs. La neige colorée a été analysée et du rouge, du vert et du jaune ont été trouvé contenant de la matière végétale, semblable au pollen d'une plante. Cela a été observé se produire à des saisons différentes. L'explorateur Kane, dans son premier volume, à la page 44 a écrit, "Nous avons passé les Falaises Cramoisies de monsieur John Ross en matinée du 5 août. On pourrait voir les pièces de neige rouge, dont ils tirent leur nom, clairement à la distance de dix milles de la côte... Toutes les gorges et des ravins dans lesquels les neiges avaient été logées étaient profondément teintés avec cela... Car si la surface neigeuse a été plus répandue, comme ce n'est aucun doute plus tôt dans la saison, le cramoisi seraient la couleur dominante."
11.) Les aurores boréales et australes sont causées par le vent solaire du soleil intérieur coulant par les ouvertures polaires selon les lignes électromagnétiques des champs de la terre et des particule (atomes) qui sont la cause dans l'atmosphère autour des ouvertures de l'allumage  et du dégagement des beaux "feux" du Nord et du Sud. Les scientifiques comparent les aurores à un poste de télévision, mais n'ont aucune réponse quant à ce qui prend la place de la cathode; on ne connaît pas la source d'énergie des aurores. Ils admettent que cela doit être un vent solaire, mais le vent solaire de notre soleil se fait dévier autour de la terre par le champ électromagnétique de la terre et est ainsi empêché d'entrée. C'est ici que la théorie  de La terre Creuse fournit la réponse parfaite quant à la source de l'énergie des aurores, la cathode du tube auroral de télévision. C'est le soleil dans la cavité de notre terre qui exhale ses hauts électrons d'énergie et protons par les ouvertures polaires et qui, lorsqu'ils frappent l'atmosphère au-dessus des ouvertures polaires, causent la production des aurores.
12.)  La sonde Voyager et le télescope de l'espace  ont vérifié que la plupart des planètes de notre système solaire ont des aurores. Cela a rendu perplexe des scientifiques parce que si  le vent solaire du soleil n'est même pas assez fort pour causer les aurores de la Terre, il le sera beaucoup moins pour causer les aurores sur les  planètes extérieures. La théorie de la planète creuse fournit la solution la plus logique : tous les corps dans l'espace sont creux. Ceux ayant des aurores et des champs géomagnétiques indiquent fortement qu'ils ne sont pas seulement creux, mais ont des soleils intérieurs et des ouvertures polaires par lesquelles des vents solaires  forts de ces soleils intérieurs émettent des particules pour allumer leurs aurores par leur impact sur l'atmosphère au-dessus de leurs ouvertures polaires.
13.) Les observations des astronomes des aurores boréales sur Mars,  Vénus et Mercure leur montrent qu'elles sont creuses et qu'elles ont des soleils centraux qui brillent par leurs ouvertures polaires.
14.)  Les images de satellites montrent les ouvertures polaires.
15.) La Terre n'est pas assez rigide pour être entièrement solide. Dans le livre de Darwin, " LES MARÉES ET LES PHÉNOMÈNES ANALOGUES DU SYSTÈME SOLAIRE,"  il écrit, "le corps de la terre, sur lequel repose les océans, ne peut pas être absolument rigide. Aucun corps ne l'est. Il doit être déformé plus ou moins par les influences du Soleil et la Lune." Donc il montre comment ces influences sont calculées. Il fait cela en mesurant la marée bimensuelle. Par la marée bimensuelle est signifié "... Une inégalité infime dans la hauteur de marée, ayant une période d'environ une quinzaine, selon l'inclination de l'orbite de la lune à l'avion de l'équateur. Maintenant l'importance  qu'aurait la marée océanique bimensuelle si la Terre était absolument rigide peut être calculée."
    Les résultats de ces calculs montrent que la terre cède (se modifie) dans une certaine mesure sous la force de l'attraction de la lune et la déformation n'est pas assez petit pour nous justifier dans l'énonciation que la terre est pratiquement rigide et il n'est pas assez grand de suggérer que la terre ait un intérieur liquide.
     Notre conclusion est que si la terre n'est pas assez rigide pour être entièrement solide et ne cède pas encore assez aux interactions de gravitation de la lune et du soleil pour avoir un intérieur liquide, donc cela doit être creux.
      Après un profond examen de la théorie de gravité, j'ai conclu que la physique Newtonienne permet à toutes les planètes, le soleil et des lunes d'être des corps creux. La supposition qu'ils sont tous des corps creux avec des coquilles de 10 % du diamètre planétaire, cela permettrait aussi que toutes les planètes, de même que le soleil, d'avoir des surfaces solides avec une densité de coquille qui serait dans la gamme des possibilités, avec l'exception possible de Saturne. Voir l'Origine, la Cause et le Contrôle de Gravité - Trouvé!
16.) La terre apparaît aplanie aux pôles, qui sont causés en partie par l'existence là d'ouvertures dans l'intérieur.
17.) La terre tremble comme une bulle de savon, qui est creuse. Et quand il y a un grand coup de tremblement de terre, la terre vibre comme une cloche, qui est aussi creuse. La période fondamentale de vibration de la terre est de 54 minutes. Cela indique que la terre doit être une sphère creuse.
18.) Les ceintures de radiation de Van Allen ont des trous aux extrémités polaires de la terre, coïncidant avec les ouvertures qui s'y trouvent. Les scientifiques sont rendus perplexes quant à la source de la radiation des ceintures, admettant qu'il vient d'un vent solaire. Mais le vent solaire de notre soleil est  dévié autour de la terre par le champ électromagnétique de la terre qui empêche son entrée. C'est là que la théorie de La terre Creuse fournit la réponse quant à cette source. C'est le soleil dans la cavité de la terre qui exhalent des protons et des électrons par les ouvertures polaires ce qui causent dans l'atmosphère l'allumage des aurores et ensuite ils sont pris au piège dans le champ électromagnétique de la terre, et cause la production des Ceintures de Van Allen.
19.) Tandis qu'au nord lointain, l'explorateur Nansen a découvert qu'entre l'horizon  nord et l'horizon sud  la distance est devenue plus coute tandis que l'Est-Ouest reste le même; ce qui serait vrai si une ouverture polaire existe là. En fait, des instruments normaux de navigation ne fonctionnent pas dans l'arctique/antartique comme ils font ailleurs parce que les ouvertures polaires ne sont pas tenues compte. Par exemple, un gyroscope horizontal tournera vertical comme on entrerait dans l'ouverture polaire et que le milieu de la lèvre polaire est atteint. La boussole magnétique indiquerait l'autre côté de l'ouverture ou en bas  selon le côté du pôle magnétique sur  lequel on est placé . En d'autres places il peut juste filer.
20.) Aucune ligne aérienne ne vole sur le pôle parce que cela risquerait de voler dans l'ouverture polaire.
21.) Il n'y a aucun satellite dans des orbites polaires qui passent à l'intérieur des 300 milles du pôle. Aucun satellite ne peut être mis dans une orbite stable directement sur les ouvertures polaires sans tenir compte du manque de gravité en cet endroit parce qu'il n'y a aucune masse dans les ouvertures polaires.
22.) La radio, les ultra-violette et d'autres images du soleil pris par le Laboratoire du ciel (Space Lab) révèle des trous aux pôles du soleil où la gravité est très diminuée à cause des ouvertures là dans l'intérieur creux de cette PLANÈTE DES DIEUX.
23.) Les enregistrements de sismographe placés sur la surface de la lune par les missions d'Apollon indiquent que la lune est aussi creuse.
24.) Les trous d'ozone aux pôles de la terre sont créés par l'ozone que libère l'air émanant de l'intérieur de la terre par les ouvertures polaires. Ces trous d'ozone dans l'atmosphère sont plus grands de taille dans les saisons où des quantités plus grande de courant atmosphérique sortent des ouvertures polaires.
N'est-il pas évident que c'est là la preuve plus scientifique que notre terre est creuse et peut-être que toutes les planètes sont creuses car  les combinaisons intérieurs solides-liquides sont là pour le prouver ? En effet, la preuve est presque accablante que notre terre est creuse, encore ce n'est pas la connaissance commune parce que sa découverte a été par exprès tenue cachée au public par la Conspiration puissante Illuministe. Mais la Conspiration n'a pas encore de monopole sur la vérité bien qu'il veuille l'avoir. Et chacun avec une petite étude et une enquête peut tout seul maintenant être capable de venir à une connaissance de la vérité de la structure réelle de notre terre creuse!

VIII   La base souterraine de Dulce


LA BASE
   La petite ville de Dulce, située au Nord-Ouest du Nouveau-Mexique est peuplé de 900 personnes et se trouve sur la réserve indienne Jicarillos. L'activité de Dulce se limite à quelques magasins et un motel.
   La base souterraine de Dulce est camouflée sous le territoire de la Réserve indienne des Apaches et abrite aussi bien des extraterrestres que des agents gouvernementaux. Le gouvernement américain procure aux E.T.s un permis de séjour et leur donne le droit de charcuter humains et bovins en échange d'informations technologiques. Les E.T.s utilisent l'ADN du bétail pour créer des humanoïdes : certaines créatures ressemblent à des animaux tandis que d'autres se rapprochent des humains. La base de Dulce -localisée à 4 km au Nord-Ouest du village du même nom - se trouve sous une Mesa et fut construite vers 1947.
    Paul Bennewitz rapporte à propos de la construction de la base : "Des troupes arrivèrent sur le site chaque été à partir de 1947. Les camions portaient l'inscription de l'entreprise "Smith Corp." de Paragosa Springs, Colorado. Il y a longtemps que cette entreprise n'existe plus. " Rand Corp fut impliquée dans l'étude de construction de la base. Durant la construction, les Aliens furent excessivement exigeants dans le choix du Design et des matériaux de construction. Les ouvriers utilisèrent des matériaux extraterrestres dont ils ne comprenaient pas le fonctionnement. Par exemple, pas de câbles pour les ascenseurs : ils sont contrôlés grâce au champ magnétique.
     La création de lacs artificiels s'en suivit - le Navajo Dam - pour approvisionner la base en électricité. La longueur de la base est d'environ 1,3 km. De cette base décolle les fameux "Black helicopters" impliqués dans les mutilations de bétail.
      Le complexe de Dulce et particulièrement les endroits à Haute-Sécurité ainsi que les sorties sont surveillés par 3 000 caméras. Il y aurait plus de 100 sorties secrètesprès et autour de Dulce dont une bonne partie autour de Archuleta Mesa et quelques-unes au sud du lac de Dulce.
     Avant d'être un repère pour Alien infâme, cette base est d'abord un laboratoire génétique connecté à Los Alamos, via le "Tube-Shuttle".
     La base de Dulce est dirigée par un Conseil. Le Président est John HerringtonJim Baker est le lien de Dulce pour la CIA. Jim Wright, démocrate texan est le trésorier à Dulce. La plupart des Conseils concernant la base sont tenus à Taos, NM.

LES NIVEAUX DE LA BASE
Une personne au degré de sécurité "Ultra 7" donne des détails : "Il y a peut-être plus que sept niveaux. La majorité des Aliens se trouve aux niveaux 5-6-7. Les Aliens résident au niveau 5."
     Arrivé au deuxième niveau, l'individu est mis à nu et pesé. On lui fournit l'uniforme de la base. Les visiteurs reçoivent un habit blanc. Avant chaque entrée d'endroit"sensible", un pèse-personne est installé et permet de contrôler si le poids de la personne correspond à ce qui fut saisi et enregistré dans la carte magnétique de l'individu. Un code personnel est également requis. Tout changement de poids provoquera l'alarme.
      Au niveau 4, les études portent sur l'aura humaine, certains aspects du rêve, l'hypnose, la télépathie, etc…
     Au niveau 6, on est très loin du monde de Disney puisqu'il s'agit du "Night-Mare Hall" qui abrite les laboratoires génétiques. Les déclarations d'un ancien scientifique sont accablantes : "J'ai vu des humains avec 3-4 jambes qui semblaient mi-humain/mi-pieuvre (sic). Mais aussi des reptiles-humains et des créatures furieuses ayant des mains d'humains mais criant comme des bébés et encore des humains-lézards. " Charmant. Furent aussi rapportés : des humains ailés, des humains-chauve-souris, des Draco-Reptoïdes (???) et pour le bouquet final : des Humains-gargoyles.
   On continue dans l'horreur : le niveau 7. On y trouve des membres, des têtes, des troncs d'humains baignant dans diverses solutions. Et aussi beaucoup d'embryons. De quoi faire baver Saddam de jalousie !
Notre scientifique continue : "Je rencontrais fréquemment des humains emprisonnés, souvent drogués, qui, de temps en temps, appelaient à l'aide."

LES E.T.s
    Les Aliens de Dulce se considèrent comme les premiers habitants terriens et sont le produit du croisement des Homo Sapiens avec une espèce humanoïde-reptile. Cette espèce - dont le rôle est celui de mercenaire - fut créée par les Draco qui utilisent actuellement la Terre comme tremplin.
    Pour les enlèvements d'humains, les Gris choisissent les victimes d'après leurs Q.I. : ce dernier ne doit pas dépasser la moyenne (c'est-à-dire 100). Ensuite, classique : l'abducté reçoit un implant. Un échantillon de sa peau, l'ovule de la femme ou le sperme de l'homme est prélevé. Sans oublier l'ADN.
    Grâce à l'implant magique, les Gris sont capables de programmer les enlevés et d'en faire ce qu'ils en veulent. Les abductés ne se rappellent de rien. Mais, attention, on peut les repérer à l'expression de leurs regards hagards. Bennewitz détaille : "ils ont une expression du regard étrange et un sourire stupide".

LA  REVOLTE  FACE  A  L'HORREUR
    Finalement, c'est en 1978 qu'un petit groupe d'employés à la base découvrit l'horrible vérité. Cette unité de résistants commença la "Guerre de Dulce". A l'époque, 18'000 Aliens créchaient à Dulce. Fin 1979, une confrontation eut lieu et des soldats perdirent la vie dans le conflit. La base dut temporairement fermer.
    William Cooper commente: " Les ennuis commencèrent quand un groupe de 66 personnes de la National Recon Group, le Delta group - responsable de la sécurité pour les projets connectés aux Aliens - furent tués lors du conflit. Les hommes du Delta group portent un badge où figure un triangle noir sur fond rouge. Le symbole de la base du Dulce est un triangle entrecoupé de la lettre "Tau" (T) à l'envers. Le "Flash Gun" est l'arme la plus utilisée à Dulce."
source