...
...

jeudi 11 novembre 2010

La Russie propose de nouveaux types d'armes à radiofréquences

Moscou - Dans le cadre du Salon aérospatial et maritime LIMA 2001, qui s'est déroulé récemment en Malaisie, la Russie a présenté deux armes à radiofréquences, le Ranets-E et le Rosa-E.


Les spécialistes les considèrent comme un type totalement nouveau d'armes de guerre électronique, qui sont désormais développés par les plus puissants pays du monde. Ces armes devraient faire franchir une nouvelle étape à la guerre électronique et à la guerre de l'information.


Le Ranets-E et le Rosa-E représentent des systèmes d'armes terrestres, qui ont été développés par les chercheurs russes depuis la fin des années 90. Rosoboronexport, l'entreprise publique chargée de l'exportation de l'armement qui s'appelait alors Rosvooruzheniye, avait débuté des recherches orientées vers l'exportation, sur la création d'armes à radiofréquences, basées sur de nouveaux principes physiques et sur le savoir-faire russe. Ces recherches s'appuyaient sur l'hypothèse qu'il est possible de neutraliser non seulement les systèmes de pointage des armes de haute précision, mais également leurs circuits électriques en générant certains niveaux de rayonnement électromagnétique.


Les recherches ont été effectuées sur une grande partie de la nouvelle série de projets d'armes à radiofréquences. La coopération entre l'entreprise publique d'exportation d'armement et les chercheurs militaires a permis de préparer deux projets orientés vers le commerce, Ranets-E et Rosa-E, qui peuvent être proposés aux clients potentiels.


Le projet Ranets-E implique la création d'un système mobile de défense à radiofréquences contre les armes de haute précision. Ce système se compose d'un système d'antenne, d'un générateur d'électricité haute capacité, de matériel de mesure et de commande, et d'un sous-système d'approvisionnement en énergie. Le Ranets-E peut être installé sur une base mobile ou fixe.


Sa puissance de sortie dépasse les 500 mégawatts. Le Ranets-E fonctionne dans la gamme d'ondes centimétriques et produit des impulsions de 10 à 20 nanosecondes. Le canon à radiofréquences Ranets-E est capable de mettre hors d'état de nuire les armes de haute précision d'un ennemi dans un rayon de 10 kilomètres et de garantir une défense tout autour dans un secteur avec un angle de 60°. Ce système est conçu pour rendre inutilisable les systèmes électriques et les systèmes de pointage des missiles.


La station de brouillage haute capacité Rosa-E est conçue pour réduire à néant les systèmes radars de l'ennemi. Elle a une portée de 500 kilomètres. Le système Rosa-E peut être installé sur un avion s'il est fabriqué dans un boîtier modifié pesant entre 600 et 1 500 kilos. La puissance d'entrée du Rosa-E est de 50 à 100 kilowatts et sa puissance de sortie est de 5 à 10 kilowatts. Le Rosa-E fonctionne également dans la gamme d'ondes centimétriques.


Les clients ne peuvent pas acheter un produit fini ou la documentation technique de l'un ou l'autre des deux modèles. Les clients potentiels doivent clairement définir leurs préférences tactiques et techniques et financer le travail des fabricants et des chercheurs russes. Ensuite, leur demande sera soit acceptée soit refusée. Si elle est acceptée, ils pourront recevoir un modèle après avoir signé un accord spécial. Le modèle peut être testé sur un champ de tir militaire.


http://www.prnewswire.co.uk/cgi/news/release?id=75748
Distributed by PR Newswire on behalf of Rosoboronexport