...
...

jeudi 25 novembre 2010

Ovnis filmé le 23 janvier 2008 en INDE


-------------------------------------------------------------------

Base Secrète Ovni dans la mythique Himalaya


Kongka La est une basse arête de passage dans l’Himalaya (le cercle bleu sur la carte). Kongka La fait partie des territoires de la frontière de Ladakh disputés entre l’Inde et la Chine. La zone rouge sur la carte est la zone disputée encore sous le contrôle Chinois dans le territoire d’Askai Chin. La partie nord tenue par les Chinois est appelée Aksai Chin et la partie Indienne du Sud-Est est appelée Ladakh. C’est le territoire où les armées Indienne et Chinoise se sont le plus combattues en 1962. Cette zone est l’endroit auquel on a le moins accès dans le monde et selon un accord les deux pays ne patrouillent pas dans cette partie de la frontière. Selon plusieurs touristes, les moines Bouddhistes sont les habitants de Ladakh, l’Armée Indienne et les Militaires Chinois maintiennent la ligne de contrôle. Mais il y a quelques chose de bien plus serieux qui se passe dans cet endroit.

Selon les quelques habitants des côtés Indien et Chinois, c’est là que les OVNI sont aperçus sortant de terre, selon plusieurs d’entre eux, les bases souterraines OVNI se trouve dans cette région et aussi bien le gouvernement Indien que Chinois en est au courant.

Récemment, des pèlerins Hindous qui passaient par le passage Ouest en direction du Mont Kailash, ont rencontrés d’étranges lumières dans le ciel. Les guides locaux sur le territoire Chinois leur avouent qu’il n’y rien de nouveau là-dedans et que c’est un phénomène normal du passage par Kongka - la région de la frontière qui s’étend entre l’Inde et la Chine. Ces silencieux et étranges vaisseaux triangulaires lumineux sont ressortis des souterrains en se déplacant vers le haut presque verticalement. Quelques-uns des aventureux pèlerins voulaient se rendre à l’intérieur du site. Ils ont été dans premier temps repoussés par les postes de garde Chinois. Quand ils ont essayé d’approcher le site par le côté Indien, la patrouille de la frontière Indienne les a aussi repoussés en dépit de leur permission de voyager entre les deux pays.

A ce moment les pèlerins ont commencé à questionner le personnel de sécurité de la frontière Indienne. Ils leur ont dit qu’ils leurs avaient été ordonnés de n’autoriser personne près de cette zone et que c’est vrai qu’il y a d’étranges objets qui sorte de la terre avec des lumière amplifiées et modulées. Les Forces Spéciales des Opérations et agences de renseignements d’Inde sont en charge de cette zone.
Les gens du pays commencent à rire au sein de ce secteur quand on les interrogent à propos des observations d’OVNI. Ils sont étonnés et ne savent pas pourquoi les Gouvernements désirent tellement cacher ces faits évidences. Selon eux la présence extra-terrestre est bien connue et est en grande profondeur sous la terre. Ils croient que ni le gouvernement Indien ni le gouvernement Chinois ne veulent exposer le fait pour des raisons de politique. Quand ils rapportent ces faits aux autorités locales, on leur dit de se taire et d’oublier. C’est la région où les plaques Eurasienne et Indienne ont créé une frontière de plaques convergentes. Une frontière de plaque convergente est formée quand une plaque plonge sous une autre (subduction). En conséquence, c’est l’un des quelques endroits sur terre où la profondeur de la croute terrestre est deux fois plus épaisse qu’ailleurs. L’inverse se trouve dans des points chauds comme le Yellow Stone National Park en Amérique où la croute terrestre est fine.
Une croute terrestre  plus épaisse permet la création de bases souterraines à grande profondeur dans les plaques tectoniques.
Kongka La a de magnifiques pierres et granites. Pour quelques raisons que ce soit les autorités ne font jamais d’excavations, ne creusent ni ne font de mines dans cette région. Cette région est vierge et intacte.

Récemment, à la fois l’Inde et la Chine se sont avancées pour résoudrent tous les conflits de frontière et les relations Sino-Indiennes ont reprisent une fois encore. La région d’Aksai Chin est encore disputée. L’Inde et la Chine, comme on le voit sur les cartes, ont d’immenses frontières le long de l’Himalaya et sont en négociation pour toutes ces régions. Bien que l’Inde affirme que l’Aksai Chin fait parti d’elle, la croyance commune dans le Gouvernement est que ce n’est pas une zone tampon. D’un autre côté, la Chine après avoir gagné l’Aksai Chin à l’Inde lors de la guerre de 1962, a construit une autoroute pour sa stratégie militaire. Maintenant ils utilisent une autoroute alternative pour ne pas importuner les régions à Kongka La.

Récemment dans les écoles locales, de jeunes enfants ont fait une compétition de dessin. Plus de la moitié des dessins avaient à voir avec les objets étranges dans le ciel ou sortant des montagnes. Beaucoup d’entre eux savent même que chercher et quand les voir.

Beacoup de chercheurs en ufologie croient qu’il y a des bases cachées sous l’océan et à grande profondeur sous le sol. Kongka La est sujet à des phénomènes étranges et des objets suspects sont vus venant d'énormes et inacessibles montagnes (Himalaya) et les deux Gouvernements refusent de s’avancer et dire ce qu’ils sont.

L’autre alternative est que c’est une stratégie souterraine de Forces de l’Air. Car pourquoi les deux pays permettraient ces bases sur un "no man’s land’ officiel dans cette région frontalière très sensible ? Pourquoi est-ce que dans cette région des gens de milieux très variés rapportent continuellement des observations d’OVNI ?.

source: http://newsoftomorrow.org/spip.php?article22