...
...

dimanche 27 mars 2011

N’appelez pas les événements !

09/03/2004

Ils me montrent une route et me disent :

« Voyez, c’est votre route, votre chemin de vie ! Vous avez deux solutions : soit vous marchez sur votre chemin de vie en rouspétant à chaque pas parce que votre âme sait le moment où vous atteindrez le port ou le bout de la route, le terminus, soit vous choisissez de vivre cette route avec légèreté, avec la joie au cœur.

Peu importe ce qui se passe d’un côté ou de l’autre de la route, le but à atteindre c’est la mission qui est la vôtre, c’est-à-dire de vivre et d’apprendre à restituer et à aimer de toutes les manières possibles. Aimer dans la matière est, croyez-nous, très difficile et nous comprenons parfois que vous ayez des révoltes et des difficultés.

Nous vous le rappelons et nous vous le redirons encore et encore : vous êtes dans une école merveilleuse, une école qui doit vous grandir considérablement afin que vous puissiez être efficaces en tant que maîtres enseignants dans d’autres vies, dans d’autres existences.

Bien sûr nous avions donné des repères mais certaines choses ont été non seulement annulées ou retardées. Au moment où certains événements devaient se présenter à la planète Terre, il y avait encore beaucoup trop d’humains endormis et il y aurait eu trop de dégâts au niveau des âmes qui auraient dû refaire un circuit dans des incarnations de troisième dimension. Nous avons très longuement dialogué avec tous nos frères de l’espace quant au temps qui était donné à la Terre afin qu’il y ait beaucoup plus d’âmes qui s’éveillent, beaucoup plus d’ouverture, de compréhension et surtout beaucoup plus d’Amour.

Nous voudrions vous dire ceci : bien qu’il y ait urgence, n’appelez surtout pas les événements car vous ignorez ce que vous appelez à vous ! Appelez l’Amour, appelez la Lumière, la joie, la sérénité, appelez la paix mais n’appelez pas les événements !

Si nous vous préparons depuis si longtemps, c’est pour que vous soyez aptes à vivre certaines choses dans votre existence présente. Nous comprenons que vous soyez en décalage par rapport à votre vie actuelle, par rapport à tout ce qui se passe sur votre monde. Cependant vivez tout cela dans la sérénité et dans l’Amour plutôt que dans la révolte et dans la violence intérieure.

De toutes façons, rien ne sera jamais comme vous le désireriez ! Le Plan Divin s’applique pour chaque individu, pour chaque âme de cette Terre aussi bien que pour chaque nation, chaque vie et pour votre Mère la Terre.

Alors, plutôt que d’avoir des pensées de révolte, des pensées négatives concernant tout ce qui se passe autour de vous, constatez, discutez-en si vous le voulez, avec détachement et sans émotion négative et surtout, que cela soit un réflexe, envoyez de la Lumière et de l’Amour sur tout ce qui est encore noirceur, sur tout ce qui est violence ! Ceci fait partie de votre travail, ne vous révoltez pas ! Même si parfois les relations que vous avez à vivre sont difficiles ne vous révoltez pas ! Surtout, surtout n’appelez pas à vous certains événements, ils seront là bien suffisamment tôt !

En appelant les événements vous ne les ferez pas arriver plus tôt, mais vous n’élèverez pas vos vibrations et vous ne vous préparerez pas suffisamment à vivre certaines expériences. C’est une perte de temps !

Vous humains voulez toujours avoir des repères, des dates. Parfois certaines circonstances, dépendantes de l’ensemble de l’humanité, font évoluer ou changer des événements. Nous en connaissons les grandes lignes mais nous ne pouvons pas vous le dire pour maintes raisons.

Si demain nous disions à chacun de vous qu’ il ne vous reste qu’un ou deux ans à vivre vous n’auriez plus que cette pensée ! Cela pourrait vous perturber profondément et vous empêcher de réaliser des choses importantes, c’est-à-dire non seulement des créations que vous pourriez faire mais aussi des échanges profonds, des constructions mentales, matérielles ou spirituelles. Vous seriez conditionnés et freinés considérablement par cette échéance. Certains vivraient même dans la terreur de disparaître de ce monde. Comprenez pourquoi il est réellement très difficile de donner des repères fixes, réels quant à certains événements.

Nous vous avons donné beaucoup de jalons, beaucoup de signes mais cela ne vous suffit pas. Ce que nous aimerions maintenant c’est que vous cherchiez ces signes à l’intérieur de vous. Ignorez la violence qui grandit de plus en plus sur votre monde, constatez-la si vous le voulez mais ne donnez aucune énergie à cette violence, envoyez toujours de l’Amour.

Faites en chantant la route qui vous sépare de notre rencontre, faites-la avec la joie au cœur, avec confiance et Amour, et vous verrez qu’elle sera beaucoup plus facile et plus rapide, vous verrez que le temps qui nous sépare de vous sera très court. Tout ce qui est fait dans la joie, dans la sérénité, dans l’Amour s’accomplit d’une façon merveilleuse ; aucune difficulté ne résiste à l’Amour, Il doit vous investir totalement de sa puissance.

Ce que nous vous demandons aussi, c’est de vous centrer le plus possible, de ressentir le plus possible cette vie puissante, ce soleil intérieur, cet enfant Divin, (peu importe le nom que vous lui donnez ). Donnez-lui cette énergie d’Amour afin qu’il se développe, qu’il grandisse et qu’il s’exprime totalement à chaque seconde de votre existence, qu’il se manifeste dans votre vie. N’oubliez pas que vous devez le nourrir de votre Amour comme une mère nourrit son enfant de son Amour. Vous devez nourrir de votre Amour cet Enfant Divin si précieux. Vous le nourrissez quand vous vous dites « je t’aime », et cela, vous ne vous le dites pas suffisamment.

Depuis que nous vous enseignons, nous vous avons beaucoup parlé d’Amour, nous vous avons fait grandir beaucoup plus que vous le supposez, mais il y a encore des marches à gravir. Les dernières sont souvent les plus pénibles car elles vous rapprochent du but, et de plus il y a la fatigue de vivre des expériences difficiles et les doutes profonds qui vous assaillent parfois parce que ce que nous vous avons dit ne s’est pas réalisé ou ne s’est pas réalisé comme vous l’espériez.

Les doutes sont un poison qui s’infiltre en vous, il faut donc les chasser et avoir confiance. Vous ne connaissez pas le plan général établi pour cette Terre. De toutes façons la Lumière gagnera, c’est une certitude absolue, mais il ne faut pas abandonner le travail essentiel  que nous vous demandons une seule seconde. Pas une seule seconde il ne faut arrêter de méditer, de prier, de vous élever vibratoirement, de penser à votre monde, à tous vos frères !

Rien n’est acquis , même si nous savons que la Lumière gagnera grâce à vos efforts, votre Amour, nos efforts et notre Amour.

Rien ne se gagne sans peine, et le travail que nous vous demandons c’est de vous éveiller réellement à l’Amour, de le comprendre, de le manifester. »

.
Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :

    * qu'il ne soit pas coupé
    * qu'il n'y ait aucune modification de contenu
    * que vous fassiez référence à notre site  http://ducielalaterre.org
    * que vous mentionniez le nom de Monique Mathieu